Aides auditives : 4 questions à se poser avant

1 février 2015
  • Quelles sont les aides auditives les mieux remboursées ?
  • Sont-elles vraiment indispensables avec l’âge ?
  • Comment convaincre ses parents d’en porter ?
  • Que faire en cas de problèmes de réglage ?


  • Quatre questions à se poser avant d’acheter !

    Quelles sont les prothèses les mieux remboursées ?

    Réponse de Philippe METZGER, audioprothésiste : « Le remboursement des aides auditives pour les adultes de plus de 20 ans est de 199,70 euros par oreille, quel que soit le prix de l’appareillage choisi. Seules les personnes également atteintes de cécité bénéficient d’un remboursement plus avantageux. »

    Se faire appareiller est-il indispensable ?

    Réponse de Philippe METZGER, audioprothésiste : « La perte d’acuité auditive n’est pas systématique. Elle touche à peu près deux personnes sur trois après 65 ans. Il faut consulter un médecin ORL afin qu’il détermine s’il y a ou non une perte auditive, et son origine. Les pertes au niveau de l’oreille interne ne sont souvent pas opérables et sont insensibles aux traitements médicamenteux. Seules les aides auditives sont alors efficaces. »

    Comment convaincre quelqu’un de porter un appareil ?

    Réponse de Philippe METZGER, audioprothésiste : « L’appareillage d’une personne atteinte de surdité ne peut se faire que si celle-ci est motivée et consciente de la nécessité de porter des aides auditives. Il existe des tests auditifs sur certains sites Internet, mais ils sont peu précis. Vous pouvez éventuellement utiliser une liste de mots (exemple : cil, fil, pile, vaisseau, faisceau) à dire à voix moyenne à 3 mètres de distance de la personne, en lui faisant fermer les yeux pour qu’elle ne puisse pas lire sur les lèvres. S’il s’avère qu’elle n’entend pas correctement, cela peut la motiver à consulter un ORL. »

    Prothèses, que faire en cas de soucis de réglage ?

    Réponse de Philippe METZGER, audioprothésiste : « Il faut revoir son audioprothésiste car il est en charge du suivi de l’appareillage fourni. Il est possible qu’un réglage beaucoup plus doux et des temps de port progressifs puissent améliorer l’audition, voire masquer en partie des acouphènes s’il y en a. »

    Source : Medisite