Témoignage d’une malentendante, Mme M.R.

24 octobre 2014

Malentendante, et ne résidant pas dans votre région, je suis contente d’avoir à présent un contact avec l’Association Midi-Pyrénées. Si j’ai une question à poser, un souci quelconque, besoin d’infos, je saurais me tourner vers vous.
Dans notre ville, rien n’est mis en place pour ce handicap. J’ai quelques réticences à aller au cinéma, et mon mari n’arrive pas à comprendre, ni à se mettre à ma place. Pourtant, il se rend compte que j’ai souvent du mal à suivre les dialogues d’un film. Ce qui fait, qu’à la sortie, lorsque nous discutons du film, il voit bien qu’il y a des choses que je n’ai pas comprises, ni entendues. Et je me sens comme une idiote.
Je préfère renoncer à la séance de cinéma.

Quant au théâtre, pendant longtemps, je n’y suis allée que pour des spectacles de danse ou de musique, où là, j’entends évidemment parfaitement : par contre, pour des pièces ou autres, j’y renonce.
Inutile de vous citer tous les exemples de situations dans lesquelles nous sommes confrontés, nous les malentendants, et où nous pouvons nous sentir mal à l’aise. Il y a longtemps que je me déconnecte lors de conversations de groupes ou de réunions de famille, qui finissent par me fatiguer….

Récemment, j’étais à un repas de retrouvailles de copains et copines de jeunesse. Une grande tablée de 25 personnes. Inutile de vous dire qu’au bout d’un moment, je me suis fermée comme une coquille, n’arrivant plus à suivre les conversations qui se recoupaient autour de la table.

Certains ont dû dire, après toutes ces années, que j’avais bien changé !!!! Ou bien certains ont pensé que ces retrouvailles n’étaient pas de mon goût !!!

Voilà le genre de situation dans laquelle je me renferme et je m’isole ; et j’avoue que ça me fait mal vivre.

Et c’est là que je me dis que le port d’un pin’s, signifiant ma malentendance, pourrait m’être utile.